• Les Chroniques de Khalitekla

     

    Les Chroniques de Khalitekla
    © Rose P. Katell (tous droits réservés)
    Le code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur est illicite et constitue une contrefaçon, aux termes de l’article L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
    Illustration : © Lineora

    ____________________________________________________________________________________________________________

     

    Il y a longtemps, à une époque très lointaine, les Ailés vivaient sur terre, parmi les Hommes. Les êtres de ce peuple ne différaient pas tant de ces derniers, si ce n’est que leur dos se voyait muni d’une magnifique paire d’ailes. Pour certains, les Okars, ces ailes étaient blanches. Pour d’autres, les Deskars, elles étaient noires. Cette distinction était d’ailleurs à l’origine de leur surnom : les plumes-blanches et les plumes-noires.

    Parmi ces individus, il en existait dotés de pouvoirs. On les nommait « les mages ». Vénérés des Humains, il n’était pas rare que ceux-ci leur demandent un service ou l’autre.

    Mais un jour, les Hommes prirent peur face à leur magie et se mirent à les chasser. Durant de nombreuses années, les Ailés furent pourchassés et exécutés…

    Puis naquit un Okar aux pouvoirs multiples et incroyables. Nul ne le savait encore, mais il allait tous les sauver…

    Âgé d’à peine un peu plus de vingt ans, Rakael – tel était le nom de ce plume-blanche – s’effraya de voir les siens disparaître, décimés par les Sans-Ailes. Bien des fois, il tenta de communiquer avec ces derniers, de leur faire saisir que son peuple n’était pas une menace. Mais trop bornés et aveuglés par leur folie meurtrière, ils ne voulurent rien entendre et continuèrent à les traquer.

    La guerre était proche, Rakael le sentait bien. Les Ailés ne pouvaient comprendre ni pardonner leurs ennemis. Il prit alors sa décision. Il leur fallait partir, quitter la Terre et trouver un endroit où les Humains ne pourraient plus jamais les accabler.

    C’est ainsi que, rassemblant tous ses pouvoirs, Rakael créa le royaume de Khalitekla. On raconte qu’il vola haut dans le ciel, jusqu’à un point encore jamais atteint, et qu’en deux jours, il construisit son pays aérien, invisible aux yeux des Hommes.

    Petit à petit, il encouragea son peuple à le suivre et bientôt, les Ailés disparurent de la surface du globe, n’y laissant au fil des années qu’un vague souvenir.

    Encore aujourd’hui, il est possible de trouver des traces de leur existence dans certaines légendes, sous l’appellation d’« anges » et « démons »…

     

    Au début, vivre à Khalitekla s’avéra compliqué pour la plupart des Ailés. Il leur fallait reconstruire toute une vie et nombreux furent ceux qui se tournèrent vers leur sauveur, celui qu’ils considéraient dès à présent comme un Dieu.

    Durant de longues années, Rakael les aida à bâtir et fortifier le royaume mais, vieillissant, il finit par se retirer dans ce qui était devenu son antre : un temple au beau milieu d’une forêt. Et juste avant de s’y rendre, il lança un enchantement sur tous les habitants de son pays. Désormais, tous posséderaient au moins un pouvoir : l’invocation d’une arme propre à soi-même. Ainsi, il était sûr que ce qu’il s’était passé sur Terre ne se reproduirait plus jamais…

    Beaucoup tentèrent d’aller le trouver dans son antre pour lui demander conseil, mais les arbres se refermaient sur eux et finissaient toujours par les égarer. On ne les retrouvait que bien des jours plus tard.

    Ce qui aujourd’hui s’appelle « le dédale de Rakael » semblait dès lors être devenu son dernier lieu de repos. Aucun Okar ni aucun Deskar ne le revirent plus jamais.

    La vie continua son cours et le royaume fleurit, accueillant chaque nouvelle naissance avec joie, la considérant comme un miracle de Rakael. Les jours de malheur du peuple des Ailés ne semblaient plus qu’être un mauvais souvenir.

    Tout allait pour le mieux.

     

    Mais au fil des années, des incidents se produisirent et la population en vint à ressentir le besoin de se faire protéger. Il leur fallait un roi ! Innombrables furent ceux qui prièrent pour le retour de Rakael, leur Dieu sauveur, mais jamais il ne répondit à leurs appels.

    Les Ailés finirent par convenir qu’ils devaient eux-mêmes élire leur monarque, mais la décision s’avéra difficile. Qui choisir ? Un plume-blanche ? Un plume-noire ? Comment se montrer juste dans ce choix ?

    Or, dans un quartier modeste de Khalitekla, vivait un Okar d’une trentaine d’années, fort brave, qui ne manqua pas de se faire remarquer lorsqu’un nouvel incident éclata.

    En effet, un jour, un plume-noire s’attaqua aux habitants du royaume. Convaincu qu’ils avaient tous été dupés par Rakael et qu’on les maintenait prisonniers, il tua même de sa main les quelques Ailés qui tentèrent de le raisonner. Le Deskar avait sombré dans une folie destructrice…

    C’est alors que l’Okar intervint. Tous furent impressionnés par sa force et son courage lorsqu’il désarma l’ennemi. Mais ce qui les éblouit le plus fut la bonté dont il fit preuve, car à la place d’éliminer le Deskar, il lui proposa un compromis : s’il quittait Khalitekla et n’y remettait plus jamais les pieds, il aurait la vie sauve. Acceptant la sentence, le plume-noire devint le premier déchu de l’histoire du royaume.

    Le sauveur du peuple s’appelait Stéphane et tous, aussi bien Okars que Deskars virent en lui le monarque idéal. Rapidement, il fut élu roi et prit pour reine une jeune plume-blanche du nom d’Alanah.

    Le hasard voulut que, sur le trône, ne se succédassent que des Okars.

     

    Au fil du temps, à cause de cela, certaines rumeurs virent le jour parmi les Deskars et ceux-ci accusèrent les plumes-blanches de faire preuve de discrimination. Bientôt, un groupe de haine envers les Okars se forma. Ses membres se retirèrent à l’est du royaume, dans un vieux manoir abandonné, où ils élaborèrent leurs plans, à l’abri de tout.

    Ainsi naquit le clan des Bazori.

    Au départ, ce clan ne fit que mépriser les plumes-blanches. Mais les années passant, ses adhérents en vinrent à commettre crimes et meurtres pour « le bien des Deskars ». Tout le pays se mit à les craindre et les efforts du Roi pour les arrêter restèrent vains. Ils étaient bien trop nombreux, et leur manoir, bien trop gardé.

    Suite à leurs actes, une haine envers les plumes-noires s’installa peu à peu dans le peuple et un Okar nommé Ehuel fit bientôt parler de lui. Convaincu que tous les Deskars étaient aussi affreux que les Bazori, il commença à en éliminer progressivement. Plumes-blanches comme plumes-noires tentèrent de l’abattre et de mettre un terme à ses agissements, mais hélas, il continua, paraissant de plus en plus fort et puissant au fur et à mesure que le temps passait. On l’accusa même d’user de magie noire, et le monarque qui régnait en ce temps, faute de parvenir à l’éliminer, le déclara déchu.

    Bien des années plus tard, un combat avec une Bazori du nom d’Évangeline lui fut fatal, mais on raconte qu’avant de rendre son dernier souffle, Ehuel jura de revenir pour se venger des Deskars…

     

    Les siècles passèrent sans que le déchu ne refasse parler de lui et tous l’oublièrent. Il ne fut bientôt plus rien, sinon une légende pour effrayer les enfants…

     

    Les Chroniques de Khalitekla

     

    Je me prénomme Kida et je suis l’actuelle souveraine de Khalitekla. Après ce qu’il s’est passé et avec l’aide de plusieurs personnes, j’ai décidé d’écrire cet ouvrage, afin que personne, aucun Ailé, ne puisse oublier…

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Neliia
    Lundi 19 Octobre 2015 à 07:53

    Bah dis donc tu mets un extrait assez conséquent dis donc ! Ca me donne vraiment envie de l'avoir le plus vite possible pour me replonger dedans ^^

      • Lundi 19 Octobre 2015 à 12:51

        Merci ! :)
        Le livre est disponible si tu le veux ;)

    2
    Pauline
    Lundi 19 Octobre 2015 à 09:20

    Je trouve que l'histoire est vraiment intéressante et donne envie d'en savoir plus sur ces Ailés et humains. Je me demande comment cela va se développer et s'il y aura une guerre entre plumes-noires et plumes-blanches ou s'ils vont devoir tous s'allier pour faire face aux humains ? On se le demande.

    En revanche, je trouve juste que le début est expliqué un peu hâtivement et manque un peu de consistance et de détails. Ca n'empêche en rien de comprendre mais c'est juste que je préfère avec plus de détails :p

      • Lundi 19 Octobre 2015 à 12:53

        Merci beaucoup, Pauline :)
        Je suis contente que le prologue t'intrigue ^^

        En ce qui concerne les détails, il y en a plus dans l'histoire ;)

    3
    Samedi 2 Juillet 2016 à 15:45

    Bonjour! J'aime bien ce début d'histoire mais si on peut avoir du mal à trop voir ce qui va se passer, j'ai vite envie de découvrir les personnages.

    Mais j'adore et je conte l'acheter dès que possible. Il a l'air super cool ♥

      • Samedi 2 Juillet 2016 à 15:52

        Bonjour, Ciel Dorée !
        Ravie d'avoir de tes nouvelles smile

        Merci beaucoup pour ton commentaire, je suis ravie que ce prologue te plaise ^^
        Si tu sautes le pas, n'hésite pas à me laisser ton avis sur cette histoire, je serai ravie de le connaître.

        Bonne journée,

         

        Rose

    4
    Samedi 2 Juillet 2016 à 19:29

    Je n'y manquerai pas :D

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :