• Un chant pour la fée : extrait

     

    Et si je vous reparlais un peu de mes projets scripturaux cette semaine ? smile

    On commence avec un nouveau conte : un chant pour la fée !

    Entièrement écrit durant le camp d’écriture organisé par L'Allée des Conteurs, je vous propose d’en découvrir les premières lignes avant qu’il n’aille reposer sur mon disque dur, le temps que d’autres contes le rejoignent pour former un nouveau recueil ^^

     

    Rose

     

    EXTRAIT :


    Il y avait une fois, au nord d’un vaste empire, un petit royaume, triste et froid. Ses terres étaient désolées. La famine y sévissait.
    Cette contrée était tellement menue et pauvre que nul ne se souciait qu’elle ne possédât ni château ni suzerain. L’espoir et la joie de vivre avaient depuis longtemps déserté ses habitants, qui ne pensaient plus à rien, hormis à leur survie.
    Un jour pourtant naquit une petite fille qui, grandissant, ne voulut pas céder au pessimisme de ses parents et voisins. Elle désirait croire en l’avenir, en de jours meilleurs. Aussi, lorsqu’elle sentait la tristesse et le désespoir s’abattre sur son être, elle chantait de tout son cœur. Elle ouvrait son âme à la mélodie et finissait toujours par retrouver sa joie. Parfois, elle arrivait même à laisser entrer un court instant l’espoir dans le cœur des autres.
    Sa voie était divine, enchanteresse. Un soir, alors qu’elle était devenue jeune femme, elle lui attira l’attention d’une fée.
    Les bonnes dames s’aventuraient rarement dans le nord, tant les conditions de vie y étaient rudes. Aussi fusse un véritable miracle que celle-ci l’entendît. Sa voix la charma immédiatement. Pour chanter ainsi, il fallait avoir un cœur pur, une âme généreuse et courageuse, c’était à ne pas en douter.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :